Archives de Catégorie: Zik

Nutcracker


C’est Noël, c’est Noël ! Fidèle à la tradition, il revient tous les ans à cette époque à San Francisco pour le plus grand plaisir des petits et des grands dans son joli costume !

C’est Nutcracker, ou Casse Noisettes pour les franchouillons, le spectacle de ballet d’un russe tombé dans l’oubli, l’alcool et les mines de sels. C’est bien joli à voir avec de la musique qu’on connaît déjà si on regarde bien les pubs le soir en rentrant de l’école.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Another basic


A SF le Lindy il est chez lui. J’en ai refait timidement la première fois lorsque je suis tombé sur une pub pour le SFLX, le SF Lindy Exchange. Comme le GLX. Ou pas… Ambiance détente du dimanche avec de la danse devant le Ferry building et le Bay Bridge pour le SFLX. Ambiance centre ville à Union Square pour le « Lindy in the Square ». Ambiance sportive dans un atelier à coté de la plage en été. Ambiance champêtre tous les dimanches au GGP pour le « Lindy in the Park ». Ambiance nocturne par tous les temps dans des clubs de jazz avec des jazz bands pleins de célébrités (« ha ouais il a pris cher le saxophoniste de James Brown… »). Bref ça danse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Day of the deads


Le Day of the deads (nom officiel), c’était du coté de Mission le lendemain d’Halloween. On oublie donc les habits de vampires et on se recueille dans la tradition des petits gens qui parlent mexicains. C’est comme la Toussaint, mais ca n’a rien à voir, c’est légèrement plus festif. Au lieu d’aller déposer des fleurs au cimetière sous la pluie, les gens se maquillent en noir et blanc façon joli tendance squelette, s’habillent éventuellement de costumes et sortent dans la rue. Longue longue procession avec beaucoup beaucoup de monde qui suit des groupes de Battucada.

A la fin tout ce beau monde se regroupe dans un petit parc où des autels très très jolis de différents styles ont été montés. Et qui veut va se poser tranquillement devant l’un ou l’autre, prendre des photos ou discutailler.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mission : Dolores


Mission Dolores, le premier bâtiment de tout la ville, resté intact depuis 1791. Comme on dit dans les guides : « la 6eme des 21 missions construites le long du Camino Real depuis le Mexique jusqu’à Sonoma, et la seule encore debout ». Mission de St François d’Assise, d’où le nom de la ville changé de Yerba Buena en SF en 1846, voila le mystère est levé.

Or donc, il faut croire que même dans les églises de SF, il se passe aussi toujours quelque chose, je suis tombé dans une église pleine à craquer le jour d’une cérémonie pour fêter je ne sais quoi de la communauté péruvienne habillée en violet et blanc. Suivi d’une procession dans la rue avec fanfare (l’Ave Marie de Schubert à coup de trompette et caisse claire est assez fun…)

Pour l’anecdote, il faut noter que le péruvien est encore plus petit que le mexicain déjà pas très grand. Je me suis retrouve coincé derrière un groupe d’enfants qui m’arrivaient au nombril, en fait c’était la famille complète. Gandalf dans la contrée. Et j’ai aussi vu Rascar Capac !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cotton-Eyed Joe


J’ai un scoop : le bluegrass fait partie des pires styles musicaux, bien pire que l’accordéon ou Depeche Mode. Quand j’entends un gus faire des yodles avec son banjo, ça me donne envie d’y mettre en travers de la tête.

Alors quand je suis allé au festival de Bluegrass au GGP, j’ai finalement passé plus de temps à jouer des coudes qu’à écouter de la bonne musique. Apparemment les dizaines de milliers de fumeurs de green grass descendants tout droit du Kansas ou du Tennessee qui assistaient à une des six scènes offertes ne sont pas de mon avis.

Je suis rentré a patte pendant une heure et demie après avec du bon Riverside dans les oreilles pour me laver de cette chose ! J’en retiendrai le gars qui roule en vélo à bois et les sculptures de vélos dans les arbres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le fantôme de l’opéra


Pub vue sur un abribus le matin même : Aida de Verdi à l’opéra de SF, avec retransmission gratuite en direct à l’AT&T park, le stade de base-ball.

Et hop, me vla le soir assis sur l’herbe du stade pour voir ça. La vidéo passait sur l’écran des scores en très bonne qualité avec également du bon son. Moi qui pensait que ça n’intéresserait pas grand monde (un soir de match des Giants à l’extérieur en plus) . résultat : 1000 personnes à l’opéra plus 30.000 personnes dans le stade rempli à raz bord depuis l’herbe jusqu’aux derniers étages.

Je ne peux pas mettre de vidéo sur ce satané blog mais bon vous connaissez déjà par cœur les airs les plus célèbres… zim-boum.

Les Giants ont gagné pendant le spectacle, ce qui explique les habits de fan des chanteurs pendant la standing ovation !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’aile ou la cuisse ?


Diantre, c’est déjà ce week-end. Qui a bu boira il parait. Tant mieux.

A moins que ça ne soit le festival BlueGrass dans le GGP…

Et puis comme c’est le premier dimanche du mois, faut faire la visite du musée d’art asiatique – le plus grand du monde bien sur.

A moins que comme tous les dimanches midi, ca ne soit le Lindy In The Park

Ça va encore être simple je sens…